AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 magdalena •• « life taught me to die » terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 34
Date d'inscription : 22/04/2010
Crédits : AEROPLANE
Études : u.c
Age : 20 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble amnésique lacunaire
♥ Relationship:


MessageSujet: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Jeu 22 Avr - 17:34

MAGDALENA bonnie AINSWORTH-MILLS


Magdalena Bonnie AIsnworth-Mills
vingt ans
Statut
Electric Shock
Feat Taylor Warren







.


© Misery Angel
MAGDALENA bonnie AINSWORTH-MILLS
à vingt ans, étudie la littérature et souffre de trouble amnésique lacunaire

Ainsworth-Mills. Un simple nom de famille comme tous les autres me dirait vous. J'aurai aimé que cela soit vrai, mais ce n'est guère le cas. Rendez-vous à Amsterdam et demandez à n'importe qui s'il connait cette famille et il vous répondra systématiquement par l'affirmatif. Cette famille est pire que la famille royale. Tout le monde les connaît. C'est la plus ancienne et riche famille de tout Amsterdam, mais je n’en ai rien à foutre de tout ça. Et moi qui suis-je ? Celle dont on se fiche carrément et sur qui on pose un regard simplement lorsqu'elle a le malheur de faire quelque chose de travers. Mais vous avez vu la petite Ainsworth-Mills ? Je me demande comment ses parents peuvent accepter un tel comportement. Regardez-moi cette attitude arrogante. Foutez-moi la paix bordel. Je fais ce que je veux. Je n'ai jamais demandé de vivre dans cette famille de barge. Ses gens, ils ne sont même pas fichus de se rappeler de mon prénom. Non, pour eux je ne suis que la petite Ainsworth-Mills. Le mouton noir de ma famille. Et aujourd'hui, mes géniteurs m'ont envoyé loin, en Nouvelle-Zélande rien que pour se débarrasser de moi. Afin que je n'entache pas plus leur réputation. Et ils ont le culot de dire que c'est pour mon bien qu'ils le font. Foutaise ouais.

J'ai toujours eu l'impression que ma vie ressemblait à des sables mouvants. Vous voyez le genre ? J'essaie de m'en sortir, mais toute ma motivation et toute ma force ne suffirent pas pour que je m'en extirpe. Et je me retrouve inexorablement tiré vers le bas. Je m'enfonce centimètre par centimètre dans cette merde sans fin. J'essaie de garder la tête à la surface, mais je me suis résous à garder avec moi une bombonne d'oxygène lorsque je me vois sombrer de nouveau. Une porte de secours qui m'aidera en cas d'extrême urgence en somme. Mais la plupart du temps, je me retrouve à stagner et je patauge dans les eaux marécageuses dans un monde d'hypocrisie. J'ai tué un homme une fois. Je sens encore son sang sur mes mains. J'ai les mains sales, salies de toute cette culpabilité qui me ronge à l'intérieur. Mon insubordination ainsi que mes envies de révoltes l'ont assassiné. Je sais bien que cela est strictement de ma faute. Je l'ai emmené avec moi dans mon abime sans fin. J'ai attrapé sa main et je lui ai conduit avec moi. J'ai vécu et lui non. Et ça avait été la fin.
.




Derrière toute cette folie se cache quelqu'un de ...

.



Hola ! Como esta dans la casa ? Je m'appelle Stéphanie et sur la toile je suis connue ( ou pas va savoir ) en tant que Envy. Je me retrouve depuis hier avec vingt bougies parfumé à la vanille. La musique est une religion pour moi. Ma couleur préféré est le bleu. Mon portable doit avoir une dizaine – voire plus – de coup à son actif, mais il marche toujours. J'ai en horreur les fiches de présentation et j'espère rapidement terminer celle ci. J’ai une tendance maladive à raconter ma vie via mp. Pour ce qui est de ma fréquence de connexion, en général je serai là quatre à cinq fois par semaine, mais pour ce qui es des rp, il y a trop de facteurs qui rentre en jeu pour qu'il y ai une précision. Je connais le forum grâce à Bazzart et je suis tomber sous le charme. Je cherchai depuis quelque temps un forum qui me botte et voilà que je tombe sur le votre. Le design est vraiment magnifique et pour ce qui est du contexte, l'idée est plus qu'intéressante. Bref, un vrai coup de cœur, même si j'ai longuement hésité à m'y inscrire. Mais céder la tentation c'est tellement beau. *-* Pour ce qui est du code, il a un rapport avec la folie si je ne me trompe pas, mais j'ai oublié. Je vais le chercher de nouveau. Syndrome du poisson rouge. /sbaff/ Le code est ; La raison, c'est la folie du plus fort.



Dernière édition par Magdalena Ainsworth-Mills le Dim 25 Avr - 20:04, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 34
Date d'inscription : 22/04/2010
Crédits : AEROPLANE
Études : u.c
Age : 20 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble amnésique lacunaire
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Jeu 22 Avr - 17:34


© Misery Angel
0.1. « Like A Bird On A Wire
I Have Tried In My Way To Be Free »
Le bruit sourd de petits pieds pressés qui courraient dans les escaliers n'attira pas l'attention de Madame Ainsworth-Mills qui se trouvait dans la bibliothèque, trop occupée à approfondir sa culture littéraire. Arrivée au premier étage, j'échangeai un sourire espiègle avec Elliot avant de filer dans ma chambre et de refermer la porte derrière nous. Posant le pot de peinture que je tenais en main, j'ouvris le couvercle et découvrit avec émerveillement ce bleu électrique qui ne demandait qu'à tapisser les murs. La couleur terne actuelle de ma chambre ne m'avait jamais plu et je l'avais en horreur. Le beige n'avait jamais été une couleur. Non. Je détestais plus que tout ma chambre et j’avais pensé à lui redonner une nouvelle jeunesse depuis quelques semaines déjà. Un sourire malicieux se dessina instinctivement à la commissure de mes lèvres lorsque je pensais à la tête de ma génitrice lorsqu'elle verrait cela. Elle allait piquer une crise monumentale, je le savais, mais c'était ce qui m'excitait en faite. Je faisais tout pour contourner les règles de convenances de cette maison et cela était devenu pour moi une obligation de me rebeller ainsi contre ma famille. J'avais à peine une dizaine d'années et pourtant défier mère et père ne me dérangeait guère et je trouvais en cette attitude une certaine satisfaction. Ce n'était bien évidemment pas un besoin d'attention, bien sûr que non. J'avais depuis longtemps oublié l'idée d'attirer leur attention sur nous. Je m'étais fait une raison. J'agissais ainsi pour m'affirmer et affirmer que j'étais différente, ce dont ils ne pouvaient accepter bien évidemment. Pour eux, je devais être une petite fille sage, qui ne renchainer pas lorsqu'elle devait s'habiller correctement pour les diners qu'ils organiser. Et qui ne remettait jamais en cause les paroles de quiconque. En somme, je devais rester muette et immobile tant que quelqu'un ne m'a pas adressé la parole. De la part de quelqu'un qui me portait un tant soit peu d'attention et d'amour, je l'aurai peut-être fait, mais pour eux non. À part être mes géniteurs et me donner tout ce dont je voulais, ils n'étaient rien d'autre. Que de simples étrangers qui vivaient sous le même toit. Ils ne nous aimaient pas, Elliot et moi, bien que pour mon ainé, ils montraient une certaine fierté de pouvoir dire que c'était leur fils et qu'il était parfait. Pourtant, ce petit détail ne m'a jamais éloigné de mon frère. Je savais mieux que personne qu'il était loin d'être parfait, même si lui se montrer bien réservée, n'osant presque jamais défier nos parents. Elliot ne faisait jamais tête à nos parents ce que je lui reprochais, à toujours acquiescer à leurs exigences. Et aujourd'hui, j'avais réussi à le convaincre de m'aider, bien que cela ne le réjouissait pas plus que cela. On avait l'interdiction formelle de ne jamais toucher aux murs. Alors que d'autres enfants s'amuser a faire des graffitis sur le mur de leurs chambres, nous nous n'avions pas le droit. Il fallait que tout soit en parfait état.

« Tu en pense quoi ? » Je plongeai la main droite dans le pot de peinture et le ressortis aussitôt, observant avec une certaine fascination la couleur qui avait empreignait ma paume et qui dégoulinait le long de mon bras, tachant au passage la moquette ainsi que mon t-shirt.. « Je pense qu'on va se faire tuer par mère ou qu'elle va faire un arrêt cardiaque en voyant les dégâts que tu fais sur la moquette. » « La deuxième option ne serait pas plus mal. » fit-je avec un léger sourire aux lèvres alors que le visage de mon frère était on ne peut plus sérieux. « Bonnie, n'oublie pas qu'elle est tout de même notre mère. » Je secouai la tête, désespérée par l'attitude de mon ainée. « Pour moi, elle est tout simplement ma génitrice et rien de plus. Elle ne nous a jamais montré une once d'affection et je ne vois pas pourquoi je devrai l'aimer. » Je soupirai alors que lui leva les yeux aux cieux en haussant les épaules sans rien ajouter d'autre. Je pris un des rouleaux qui était sous mon lit et m'approcha d'un des quatre murs qui faisaient ma chambre, un léger sourire aux lèvres avant de me tourner vers Elliot. « Tu m'aides oui ou non à peintre ma chambre ? »

0.2. « We are each our own devil,
And we make this world our hell »
Une journée recommencée. Le soleil fidèle à lui même, revenaient pointés ses premiers rayons d'été. Cette journée s'annonçait semblable aux autres et le fameux diner familial qui avait lieu tous les mois sera toujours d'actualité. Toute excuse était bonne pour ne pas y assister, mais il était exclu que je n'y assiste pas. Jouer à la petite famille modèle m'écœurer à un point inimaginable et je ne voulais guère faire partie de leur petite mascarade. S'ils veulent jouer aux hypocrites, qu'ils le fassent, mais c’est sans moi. Et puis, j'avais autre chose de prévu soir .

« Il y a une fête chez Sid ce soir et je n'ai pas l'intention de la rater tout simplement parce que Monsieur Ainsworth-Mills a invité toute sa famille. » Lançai-je quelque peu irrité à mon frère. « Le même Sid chez qui les flics ont débarqué à sa dernière soirée parce qu'il y avait des mineurs et de l'alcool sous le même toit ? » fit-il avec une certaine moquerie dans la voix. « J'ai dit que je vais y aller et non boire, quoi que... » lui fis-je un sourire aux lèvres. « Accompagne-moi. Ça pourrait être sympa. » Je fis mon regard de chien battu, essayant de l'amadouer pour qu'il accepte.« Et on fera quoi des parents ? Vas-y toi si tu veux, mais moi je vais rester ici. »
« Ne me dis pas que tu veux rester ici avec ces barges ? Toi et moi savons bien que ce diner se terminera en réunion d'affaires. Alors, autant s'éclipser. Personne ne remarquer notre absence de toute manière. »
« En fait, je me plais bien en leur compagnie et j'aurai une occasion pour participer aux discussions sur les affaires de l'entreprise. » Dit-il avec un ton pour le moins sérieux. « Tu ne peux pas être mon frère. Oh allez viens avec moi. On va s'amuser et qui plus est, il aura des tonnes de filles que tu pourras draguer ». Rajoutai-je un sourire en coin. « C'est bon. On y va avant qu'on vienne nous chercher. » Je lui sauter au cou, avant de laisser échapper un cri aigu. « Calme toi la gosse, on va nous entendre » rajouta-t-il plus doucement.

Mais je n'aurais jamais dû autant insister pour qu'il m'accompagne. J'aurai dû le laisser rester à la maison, mais je n'avais fait qu'à ma tête. J'avais jugé bon qu'il m'accompagne afin qu'il s'amuse et qu'il profite de la vie. Ce soir-là, nous avions eu un accident de voiture. Je vis. Je respire. Je sens la douce chaleur des rayons du soleil sur mon corps frêle. Tandis que son corps est froid, glacial et ne bouge pas. Sa poitrine ne se soulève plus. Je l'avais tué.

Elle avait seize ans
•••
Tout ce que je ressentais était le vide La culpabilité me ronger de l'intérieur et personne ne semblait s'en apercevoir. Des semaines, voire des mois s'étaient déjà écoulé et pourtant la douleur qui me comprimer le cœur était tellement intense que je ne pensai pas pouvoir vivre ainsi. Je ne mangeai presque plus, perdant ainsi du poids, mais personne ne s'en soucier. L'hypocrisie des parents face à mon égard lorsqu'on n'était plus en privé d'autant plus aujourd'hui et la personne qui me comprenait le mieux n'était plus de ce monde. Cela était surement la raison pour laquelle j'avais sombré et que sur mes bras fins, de nombreuses cicatrices étaient apparu. J'étais devenue une junkie qui se cacher dans la drogue pour oublier. Mais personne ne s'en soucier tant que je n'entachai pas la réputation des Ainsworth-Mills.

Ce fut, avec un sac en bandoulière que je sortis de ma chambre pour, deux minutes plus tard y retourner et saisis le petit sachet qui m'était devenu vital. C'était décidé, je quittai tout pour prendre mon envol. Je n'avais trouvé aucun intérêt à vivre dans le monde de cristal dans lequel vivaient mes chers parents et aujourd'hui, j'avais fini par prendre une grande décision. Décision qui changera ma vie,mais c'est bien ce que je rechercher. Ne prenant que le strict nécessaire, délaissant derrière moi, carte de crédit et autre chose qui me rappelaient cette famille, je franchis le seuil de la porte d'entrée et me dirigea vers une destination inconnue. Je ne savais aucunement ce qui allait ce passé, ni même comment j'allais vivre, mais tout ce qui n'importait c'était que j'étais enfin libre. Rien que le vide.


•••

Je refermai ma main sur la pièce de monnaie qu'on venait de déposer dans ma paume et fixa mon regard sur mes doigts lorsque j'entendis la personne en question m'appeler. « Magdalena, c'est bien toi ? » Je n'eus pas le temps de répondre que l'homme en question m'agrippa par les épaules et me serra dans ses bras. Silencieuse, je ne disais plus rien et écouta simplement les paroles rapides de l'homme qui n'était autre qu'un de mes oncles. Durant le trajet jusqu'à chez moi, ma langue ne s'était toujours pas déliée préférant rester dans un mutisme. Lorsque je me retrouvai chez moi, entouré dès mes très chers parents, je ne répondis pas aux centaines de questions dont il m'assaillait . Je restais muette, jetant des regards furtifs à la salle et aux personnes présentes, quelque peu perdues. Oui, je me sentais complètement perdu. On disait que j'étais partie pendant deux années entières alors que pour moi, cela faisait tout simplement un seul jour depuis que j'avais quitté la villa familiale. Un seul et unique jour.

Rendez-vous chez un psychiatre qui émit son diagnostic sur mon cas. Trouble d'amnésie lacunaire. C'était formel. Ce n'était guère le fait que je ne voulais rien dire, c'était tout simplement mon cerveau qui ne s'en rappeler pas. Comme si mon cerveau avait été endormi – voire mis sur pause - pendant ses deux années et que je venais tout juste de me réveiller. Il y avait, quelque chose de changé chez moi disait, tout le monde. Je me montrai plus arrogante, voire même agressive, quelquefois.

Epilogue. « Ami prend ma lanterne car
j'ai perdu ma flamme »

Une année s'était déjà écoulée et ma vie n'avait pas changé. La drogue et la débauche faisaient toujours partie de ma vie. Les relations d'un soir étaient peu à peu redevenues un mode de vie dont je ne me lassai plus. J'étais une coquille vide, dénuée d'émotions et incapable de ressentir un certain respect pour elle-même. L'auto-destruction était pour moi la seule façon de réellement me sentir vivante. D'ailleurs, je ne vis plus à Amsterdam, mais à Dunedin en Nouvelle-Zélande. Cette ville est la seule qui a une université qui peut m'aider à retrouver la mémoire apparemment. Ne pas savoir ce qui a pu se passer dans sa vie pendant deux me frusque bien que je fais preuve d'un certain désintéressement lorsque je parle de ce sujet.

.


Dernière édition par Magdalena Ainsworth-Mills le Ven 30 Avr - 14:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso-Azalee Heatley

    ADMINISTRATRICE ♠
    Hot & Cold

avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 28/01/2010
Crédits : (c) foolish pleasure.
Études : Étudiante de design intérieur
Age : 23 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble de la personalité multiple
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Jeu 22 Avr - 20:33

bienvenue parmi nous Coeur
merci de ton inscription (a)
préviens-moi quand tu aura terminé ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wheels.forumactif.org
M. Veyleenia Edelweiss

    ADMINISTRATRICE ♠
    ni saine, ni fréquentable.

avatar

Messages : 609
Date d'inscription : 03/03/2010
Crédits : ©.lollipops.
Études : Étudiante en psychologie.
Age : 23 ans.

Fiche du patient.
♥ Folie: Psychose maniaco-dépressive (Bipolarité)
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Ven 23 Avr - 2:46

Bienvenue parmi nous !! (:
Superbe avatar woow! (a)
Bonne chance pour ta fiche (ainsi que pour te souvenir du code hihihi)

_________________
CITY AND COLOUR - BODY IN A BOX. So please don't come to me on my dying day, Just let me go in peace. With all the things that I forgot to say, Racing through my mind. And don't you bury me six feet under ground, Just burn my body in a box. And let my ashes blow with the wind, Out into the night sky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Ven 23 Avr - 10:03

Bienvenue, superbe avatar ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Ven 23 Avr - 20:19

    Bienvenue parmi nous Calin
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 34
Date d'inscription : 22/04/2010
Crédits : AEROPLANE
Études : u.c
Age : 20 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble amnésique lacunaire
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Ven 23 Avr - 20:42

    Bluewenn - aucun problème. Je te le ferai savoir =)

    Veyleenia - merci, mais j'ai du relire le règlement une deuxième fois pour le code, parce que ma mémoire, fallait pas trop compter sur elle hein. Tu sort

    Et merci à tous pour l'accueil Calin

    Nathanael & Sunny - J'adore vos prénoms
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 34
Date d'inscription : 22/04/2010
Crédits : AEROPLANE
Études : u.c
Age : 20 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble amnésique lacunaire
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Sam 24 Avr - 23:29

    Désolée du double post, mais je pense avoir terminée Content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amsterdam N. Endàlheem

    AMSTERDAM
    j'étais prédestiné à ce destin

avatar

Messages : 553
Date d'inscription : 01/04/2010
Crédits : Cristalline
Études : Etudes de Lettre
Age : 19 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: Amnésique
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Dim 25 Avr - 1:49

welcome (:
jolie fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 34
Date d'inscription : 22/04/2010
Crédits : AEROPLANE
Études : u.c
Age : 20 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble amnésique lacunaire
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Dim 25 Avr - 17:13

    Tom & ton prénom
    merci Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso-Azalee Heatley

    ADMINISTRATRICE ♠
    Hot & Cold

avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 28/01/2010
Crédits : (c) foolish pleasure.
Études : Étudiante de design intérieur
Age : 23 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble de la personalité multiple
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Ven 30 Avr - 18:40

très belle fiche, je te valide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wheels.forumactif.org

Messages : 34
Date d'inscription : 22/04/2010
Crédits : AEROPLANE
Études : u.c
Age : 20 ans

Fiche du patient.
♥ Folie: trouble amnésique lacunaire
♥ Relationship:


MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   Ven 30 Avr - 20:33

    Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: magdalena •• « life taught me to die » terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 

magdalena •• « life taught me to die » terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: GESTION DU PERSONNAGE :: 
MY DESTINY.
 :: délires et folies
-